• Accueil
  • > Archives pour octobre 2007

Archive pour octobre 2007

Olivier greffé

Samedi 27 octobre 2007

Si quelqu’uns des branches ont été retranchées, et si toi, qui étais un olivier sauvage, tu as été greffé à leur place, et rendu participant de la racine nourricière, ne te glorifie pas aux dépens de ces branches (Romains 11; 17.

Chers amis (es)

L’olivier est un symbole de résurrection, d’espérance, de victoire, de force et de puissance.

Il y a quelques 5000 ans, il entait dans l’histoire de nos générations, lorsque après les 150 jours du déluge qui immergea notre planète jusqu’aux sommets des plus hautes montagnes, et que plusieurs considèrent comme un mythe, pendant que d’autres donnent foi au récit de la Bible que plusieurs archéologues appuient, Noé lâcha une colombe qui revint avec un jeune rameau d’olivier dans le bec.

Quelques siècles plus tard, sous les ordres de Dieu, l’huile d’olive fut l’un des principaux composant dont Moïse devait se munir pour préparer l’huile consacrée à l’onction de l’Autel, de l’Arche de l’Alliance, et des fils pour le service. 

L’olivier devint aussi le symbole du sacrifice, puisque c’est au Mont des Oliviers que Jésus versera des grumeaux de sang.

L’olivier est un arbre qui s’accommode à tous les terrains, mais ne rendra un plein rendement que dans les pays chauds.                                               Sa culture est d’une grande importance, et ne sera réussie que si le sol n’est pas trop sec ou trop humide. Il se multiplie par des boutures, des greffes, des marcottes ou des rejetons.

Il est nécessaire de le débarrasser des herbes parasites qui pollulent quelquefois autour de son pied et de le terreauter en automne en y mettant du fumier ancien, ou des vieux chiffons à environ 2 pieds (60 cemtimètres) tout autour.

Fin Mars, on le déchaussera pour qu’il profite des pluies.                                                                        La taille de l’olivier doit toujours être selon son état vital et se faire aux 2 ans en Février ou Mars. Elle consistera à raccoucir ou à emputer les branches mortes ou secondaires. La taille doit lui donner une forme arrondie qui est la plus courante.

On coupera les grosses branches  » Ravalement  » à l’enfourchure du tronc que si elles sont mortes ou improductives. L’année suivante, de nouvelles branches pousseront de toutes parts, alors on coupera tout ce qui est inutile et on traitera l’arbre comme nouvellement planté.                     Les plaies seront cicatrisées avec du goudron (Bitume).

La récolte de ses fruits se fait en Novembre, et pour avoir une bonne qualité de l’huile il ne faut pas trop entasser les olives, et les porter le plus tôt possible au pressoir avant qu’elles ne soient échauffées.

Tout le pressoir au complet doit être d’une grande propreté, et l’huile versée dans des vases bie décantés (transvasés pour enlever tout dépôt, et placer bien au frais.

Pourquoi parler tant de l’olivier ?

C’est que maintenant nous donnerons un sens biblique à tout ce qui a été dit.

Commençons par Jésus lorsqu’il prend un aveugle par la main et le conduit hors du village, alors que la foule le prie de le guérir.

Il est écrit, que Jésus mit de la salive sur les yeux, lui imposa les mains, et lui demanda ce qu’il voyait ?

L’aveugle répondit, qu’il appercevait des hommes comme des arbres qui marchent (Marc 8; 22-24)

Zacharie 4; 11, ne dit-il pas qu’il a vu 2 oliviers, dont l’un se tenait à la droite du chandelier et l’autre à la gauche, et que ces 2 oliviers sont les 2 oints se tanant devant le Seigneur de toute la terre.

Apocalypse 11; 3-4,  parle de 2 témoins vêtus de sacs, et ayant le pouvoir de prophétiser pendant 3 ans 1/2, et qu’ils sont les 2 oliviers et le 2 chandeliers qui se tiennent devant le Seigneur de la terre.

Jésus disait que: si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu (Jean 3; 5).                                                      C’est quoi naître d’eau et d’Esprit ?

C’est ce que nous regarderons dans la suite de cette recherche.

Sincèrement                                                             http://guygibeau.unblog.fr

Visitez également  » Source de Vie  » pour d’autres articles et informations bibliques.        MERCI.

   

Daniel et l’Apocalypse (8) Fin

Samedi 20 octobre 2007

Chers amis (es)

Aujourd’hui 20/10/07, nous regarderons la dernière partie concernant Daniel et l’Apocalypse. Vigilance-Victoire Québec, espère que tous les sujets traités jusqu’à présent par de brefs abrogatifs des 2 livres depuis plusieurs semaines,, auront malgré tout apporté quelques réponses à certains de nos lecteurs.

Concernant le 4* Empire il y a une chose étonnante à remarquer, c’est que contrairement aux 3 autres précédents qui n’ont existé que quelques siècles, le 4* s’étend sur des millénaires. Cette disproportion doit être justifiée d’une manière ou d’une autre. Donc le 4* Empire a certainement quelque chose de particulier à nous révéler.

Premièrement, il nous est présenté par les 2 jambes de la géante statue dans Daniel 2; 40-43, (2 puissances avec 5 chefs  »orteils »).                     Les jambes égalent normalement en longueur toute la partie supérieure du corps.                    Mais ici, ce qui est important, c’est que ce 4* Empire, au lieu d’être d’une seule et même matière, est présenté par du fer qui le caractérisera, malgré un mélange de terre sur lequel le prophète revient avec insistance, (Daniel 2; 41.

Les 3 premiers Empires ont comme symbole…le lion, l’ours, et le léopard. Mais le 4* son symbo;e est si terrible, et sa force si grande, qu’aucune bête, même la plus féroce, ne peut lui donner un symbole adéquat.                                                  C’est seulement par l’Apocalypse que Jean révélera qu’une femme est assise sur une femme écarlate très puissante et pleine de noms blasphématoires, et ayant 7 têtes et 10 cornes,(Apc.17; 3). Du jamais vu sur toutes les bêtes de la terre.

Ce passage cependant, en dit assez, pour révéler au lecteur des derniers temps, qui est ce 4* Empire Monarchique et Universel, d’ou apparaîtra l’antichrist universel, pisqu’il aura à sa disposition toutes les puissances du monde, et toutes les ressources des civilisations, en plus de son propre Évangile, (Galates 1; 7) qu’il répandra à toute la terre, menaçant ses habitants du feu de l’enfer s’ils résistent.

Il y a 3 marques principales distinguant l’antichrist. Premièrement une intelligence extrêmement déliée, ensuite, la science universelle, puis une incroyable habilité à se servir de toutes les ressources de la civilisation pour arriver à ses fins.

Bien que christianisé depuis fort longtemps, (mais non selon les Stes-Écritures), le 4* Empire d’aujourd’hui n’a rien en réalité qui le distingue des païens.  » Au contraire nous y trouvons tout ce qui peut s’appeler péché, vice et mal impensable.

Nul part dans toute la Parole de Dieu, il est dit qu’à un certain moment, que la Vérité serait donnée à un tel paganisme. Au contraire, la Parole révéle son impiété et sa vie de péché, POURQUOI ?  Parce que le Royaume du Christ est venu démontrer sur la terre lors de son passage parmi nous, qu’il n’est pas de ce monde (Jean 18; 36).

Donc aucun  »État » religieux sur notre planète, pas même pendant les 70 semaines dont parle Daniel et Apc.19; 11-16.                                          Au reste, cette manière de voir n’est pas particulière à Daniel, ainsi qu’aux apoôtres.       C’est ce qui expliquerait pourquoi le retour du Seigneur était l’objet d’une si vive attente.           Ils y pensaient constamment, et toute leur vie était illuminée par cette joyeuse espérance.

Bien que vivant après l’ascension du Christ auprès du Père, ils n’en opposent pas moins tout comme Daniel, leus siècle présent, comme à venir(Éphésiens 1; 21), qui commencera lorsque l’Église sera enlevée et que Dieu greffera à nouveau la maison d’Israël à celle de Juda, (Hébreux 8; 8).

Présentement le Siegneur Dieu semble se contenter de résultats en apparence bien chétifs, mais Il se forme une Église (Épouse) Jean 15; 19, qu’Il ne rendra participante de son ciel que lorsqu’Il viendra la chercher sur les nues.             Il est vrai que présentement les Assemblées Évangéliques doivent démontrer l’Épouse invisible par une conduite d’Amour envers Dieu et le prochain, (Mtt.22; 40) puisqu’elles sont le Sel de la terre et la Lumière du monde dispersé en tous lieux autour d’une Seule et Même Parole, (Jean 1; 9).

Toutes sortes de personnes (d’oiseaux) viennent s’abriter sous les branches de l’Arbre de Vie, mais il y a malheureusement des assemblées chrétiennes extérieures qui ne vivent pas selon les instructions du pur Évangile, et cherchent à n’en retirer seulement les avantages positifs.   Nous voyons chez ces personnes que des sentiments d’humanités, à cause seulement d’une certaine morale et conscience religieuse, qui certainement ne peut se trouver chez un athée qui ne croit pas au Fils de Dieu.

Ce christianisme religieux amènera beaucoup de gens à pratiquer certains enseignements religieux de l’Ancienne Alliance, en commençant par le renouvellement imagé à chaque jour du sacrifice de Christ, qui pourtant a enlever les péchés à toute âme repentante, et dont depuis la croix tout est accompli.                                                       Mais malheureusement certaine Église pratique à encore à longueur d’année un certain rituel religieux sacrificatoire, alors que d’autres ce sont les Fêtes prescrites sous la Loi (Lévitiques 23) qui deviendront le centre religieux de leur foi en Dieu, (Galates 4; 8-11), ou encore, combien toutes sortes de rituels d’adoration verront le jour au nom de Dieu.

Le Christianisme Évangélique cherchera de tout son coeur quant à lui, à se soumettre à tout ce qui est prescrit par les apôtres à l’Église depuis la Pentecôte, et adorera Dieu en Esprit et en Vérité, parce que le meilleur en eux est l’Esprit-Saint, (Colossiens 3; 1-4) qui ne regarde pas aux choses visibles d’adoration, mais bien aux invisibles, (2 Corinthiens 4; 18.                                                 L’Évangile donne peut-être une certaine noblesse morale à l’être humain, mais pour que l’on puisse parler réellement de salut et glorification, il lui faut la nouvelle naissance, (Jean 3; 6-7).

Fin.

Guy Gibeau                                                               http://guygibeau.unblog.fr

Visitez également  »Source de Vie » pour d’autres articles et informations bibliques.

MERCI.

La Gloire de Dieu suite (5)

Samedi 13 octobre 2007

Pour l’oeil humain, Christ est venu parmi nous il y a presque 2000 ans, montrer la Gloire de Dieu par des miracles tels que ressusciter des morts ou lui-même marcher sur les eaux, voulant nous faire connaître qui est le seul Souverain et la seule source de tout pouvant rendre hommage à la Gloire de Dieu, non seulement par le fruit des lèvres, mais en confessant par des actions visibles le Père de tout humain, dont la Grandeur est révélée à quiconque reçoit dans son être entier la nouvelle naissance de l’Esprit Divin.

Toutes les chosees merveilleuses alors qui pourront être accomplies pour la Gloire de Dieu, se manisfesteront à travers chaque don que l’Esprit-Saint du Sauveur placera en qui il veut, quand il veut, et comme il veut.                              Que d’actes de générosité gratuite pourront alors donner Gloire comme des actions de grâce pour tout ce que nous avons connu, reçu, et appris, par une consécréation de notre vie à l’obéissance, service, et témoignage da la Parole.

L’homme a été créé en vue d’une communion réciproque dans l’Amour envers la rédemption qu’apporte Christ, et dont l’Esprit donnera la foi parfaite par une nouvelle naissance.                       Et si Dieu prend plaisir à révéler sa Bonté à ceux qui la reçoive, il n’en est pas moins vrai que l’homme trouve son épanouissement et son bonheur en consacrant sa vie, non pas seulement à la louange et contemplation envers le Créateur, mais surtout envers les frères et soeurs marqués du Saint Sceau de Dieu.

Sans la sanctification, personne ne verra le Seigneur: Tout est de Lui, par Lui et pour Lui, Matthieu 7; 21.

Mais pour être capable de rendre à Dieu la Gloire qui lui revient, il faut se souvenir et comprendre le but de ses oeuvres à l’origine de notre création.

Paul nous rappelle, qu’il n’y a qu’un seul  »le Père » de qui viennent toutes choses, et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, J.-C. par qui sont toutes choses et par qui nous sommes, 1 Cor.8; 6 Tout, tout et tout, a sa source en Dieu, et est soutenu par son pouvoir renouvelant, et a pour but sa Gloire, Psaumes 19.                                   Même satan et ses démons avec tous les péchés qui les possèdent, Marc 5; 13, sont pour la Gloire de Dieu, 1 Corinthiens 15; 53.    

Le salut n’est qu’en Dieu !  C’est Lui qui dès le jardin d’Eden a conçu et promis le salut à l’être humain, Genèse 3; 15, et l’amènera à la perfection, 1 Cor.15; 54 par l’oeuvre de son Fils à la croix.

L’accomplissement actuel pour les prémices   »l’Église » s’opère par l’action du St-Esprit sur ceux que le Père donne à son Fils, (Jean 17; 9) et tout cela est pour la Gloire de Dieu, la Gloire de l’Éternel révélé à l’homme depuis Moise, (Exode 14; 4).

Cinq points principaux font découvrir la Gloire de Dieu: la nature elle-même, les Stes-Écritures, l’oeuvre du Christ, la foi selon Dieu, et la Grâce donnée. Mais personne ne peut accéder à la moindre de ces révélations de L’Existence et de la Puissance de Dieu, si ce n’est pas donné, (Galates 3; 22).

LA FOI: un choix ou un don ? ?

Jean 3; 16: Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui, ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle.

La plupart des dénominations chrétiennes depuis les Pères de L’Église en 325, expliquent que ce verset est la preuve que l’homme a le choix de croire ou non, mais est-ce bien un choix qui est placé devant l’homme, ou si ce n’est pas plutôt l’Amour du plan de Dieu envers l’homme qui est révélé ?

Avant de répondre OUI ou NON à cette question,  examinons une petite liste  » non exhaustive  » puisqu’elle est et demeure toujours partielle, sinon nous devrions couvrir une trop grande quantité de pages qui à la longue embrouilleraient le sujet et ne seraient d’aucune Lumière. 

Bible en main, regardons certains textes qui donnent un tout autre éclairage et jettent en quelque sorte un anathème sur quiconque pense avoir le choix de sa foi.                                         Philippiens 1; 29, il vous a été gratuitement donné dans ce qui a rapport à Christ, non seulement de croire en Lui, mais de souffrir aussi avec Lui.                                                                 Jean 1; 12-13, mais à tous ceux (et celles) qui l’ont reçu, Il leur a donné le droit d’être faits (devenir) enfants de Dieu, et croire en son Nom lesquels ne sont point nés de sang, ni selon la volonté de la chair, ni de la volonté l’homme, mais ils sont nés de Dieu.                                    Jean 6; 37: tout ce que le Père me donne, viendra à Moi; et Moi je le ressusciterai au dernier jour. Jean 6; 44: nul ne peut venir à Moi, si le Père ne l’attire, et Moi je le ressusciterai au dernie jour. Romains 9; 21: le Potier n’est-il pas Maître de l’argile, pour faire de la même masse un vase d’honneur et un vase d’un usage vil ? (remarquez ici que les 2 vases servent à quelque chose).

Donc attention; à certaines idées semées selon les traces de la Grande Babylone, et qui vous accusera de cacher ou déformer la Parole de Dieu, afin de l’arranger à votre goût, car vous ne vous conformez plus aux enseignements des théologiens, mais bien plus aux révélations découvertes dans les Écrits des apôtres, comme ce sujet sur la Gloire de Dieu, qui nous l’espérons grandira votre foi et vous rapprochera de la Chambre Haute, dont de simples hommes ne sachant que lire et écrire, prêchèrent seulement tout ce Christ leur rappela, (Jean 14; 26) et le couchèrent sur papier pour vous et moi afin que nous servions la Gloire de Dieu.

Fin.

SincèrementGuy                                                   http://guygibeau.unblog.fr

Visiter également  » Source de Vie  » pour des articles et informations bibliques.  Merci

Daniel et l’Apocalypse (7)

Samedi 6 octobre 2007

Chers amis (es)                                                                         Chers vous tous,

Aujourd’hui nous regarderons la 4* Monarchie depuis Constantin en l’an 325 de notre ère dont Daniel 7; 23 dans son livre dit qu’elle sera frappée par une Pierre, dont nous croyons qu’elle est Christ venant ouvrir le 7* jour du repos de Dieu dont parle le livre d’Hébreux 4; 9,  où nous lisons  il y a donc un repos de sabbat réservé à son peuple, promesse faite aux fils de Jacob, (Israel) en qui Dieu mettra son Esprit pendant le dernier millénaire de l’histoire des nations, (Ésaie 11).

En comparant le chapitre 9 de Daniel avec les chapitres 2 et 7, nous contatons que le premier présente le Messie sous une toute autre phase dans l’histoire.                      La domination du Seigneur est éternelle, et son Royaume ne peut être détruit.

Le Jugement dernier de toutes les nations (lors de la 2* résurrection, Apocalypse 20; 5) à la fin de tout ne communiquera qu’un lustre nouveau au Règne de Dieu, lorsque descendra du ciel la nouvelle Jérusalem l’Église (Gouvernement Saint) pour habiter éternellement avec les hommes, alors que le Trône de Dieu sera là avec son Tabernacle, Apc.21; 2-3.

Il semble impossible de se représenter le 4*Empire, celui de la Romaine actuelle, exister pendant le millénaire en même temps que le règne de l’Esprit-Saint sur toute chair,(Joel 2; 27-29).                                                          Cependant nous sommes d’accord avec plusieurs selon la conception du règne de Christ par l’Esprit-Saint dans les derniers jours (les 3 derniers millénaires depuis le Pentecôte) jusqu’à ce que réapparaisse la bête (Apc.17; 8) et le grande prostituée qui se proclamera encore Dieu en ce temps-là, (2 Thess. 2; 4, Apc. 17; 8).

Nous distinguons fort bien tout comme eux les différentes étapes dont se compose le 4* Empire Romain et les diverses périodes dans lesquelles se divise son histoire qui nous présente les 3000 ans comme un tout des 3 derniers jours de la création de Dieu, (2 Pierre 3; 8) jusqu’à son dernier soubresaut.

En attendant il ne nous faut pas oublier que c’est à la culture Romaine, à son droit et à sa langue, que le monde germanique doit une grande partie et une certaine forme de civilisation.  POURQUOI ET COMMENT ?                                                                           C’est chez les peuples Romans, que se développeront plusieurs langues dont ils sont par excellence le produit du mélange par les semences humaines dont parle Daniel 2; 43.                                                                             Par contre ajoute le prophète, ils ne pourront demeurer unis l’un à l’autre, car l’élément Romain ne cessera de réagir contre l’élément Germain.

L’histoire du Moyen Âge et des temps modernes, est toute entière dominée par l’antagonisme de l’Europe latine et de l’Europe germanique.                                       Cette lutte existera, jusque dans le sacerdoce de l’Empire qui amènera une nette séparation entre adorer Dieu en Esprit et en Vérité, (Jean 4; 23) selon la Nouvelle Alliance, et non plus l’adorer par une image qui le représenterait comme un homme Divin, et qui aurait besoin d’être aimé dans une créature quelconque, que dans toute sa Souveraineté Divine et invisible, (Romain 1; 23-25).

Nous n’avons qu’à contempler toutes les peintures imaginées de la chapelle Sixtine et toutes les statues religieuses des palais pontificaux du Vatican, pour comprendre à quoi faisait allusion les écrits de Paul dans son premier chapitre du livre aux Romains.                     Depuis le ministère de Jésus parmi nous, il s’écoulera 3 siècles sur les destinées du monde, avant que le 4* Empire puisse l’emporter sur les autres forces religieuses par une forte fermeté.

L’Empire de Rome depuis sa fondation 700 ans av. J.-C. a toujours visé la domination tant civile que religieuse et finalement en arrivera à ses fins en 325 sous l’Empereur romain Constantin par un Concile ouvert aux Patriarches (dignitaires de l’Église Orthodoxe ou Orientale, que des successeurs descendants des apôtres avaient fondé) et aux Évêques d’Antioche et de Jérusalem, et à ceux d’ailleurs dans le monde, car ce Concile se veut oecuménique, et veut amener une interférence au pouvoir temporel de l’Église ainsi que dans son domaine spirituel, qui servira certainement au développement du Christianisme Universel de Rome.

Est-ce que ces faits étaient voulu de Dieu ?  OUI.           Car l’Apocalypse dès les premiers chapitres, montre 7 caractères religieux qui s’étendront sur la planète par des assemblées, parmi lesquelles Dieu (Maître Potier, Rom. 9: 21) trillera le petit troupeau, (Luc 12; 32) qu’il jugera bon de donner à so Fils, (Jean 17; 9).

Il y a une chose étonnante à remarquer concernant le 4* Empire, c’est que contrairement aux 3 autres qui ne durent que quelques siècles, le 4* s’étendra sur des millénaires. Cette disproportion doit être justifiée d’une manière ou d’une autre. Ce 4* Empire (le nôtre) à certainement quelque chose de particulier à nous faire voir.  C’est ce que nous découvrirons dans la prochaine recherche.

Sincèrement  Guy                                                                 http://guygibeau.unblog.fr

Visitez également   » Source de Vie  »