Daniel et l’Apocalypse (7)

Chers amis (es)                                                                         Chers vous tous,

Aujourd’hui nous regarderons la 4* Monarchie depuis Constantin en l’an 325 de notre ère dont Daniel 7; 23 dans son livre dit qu’elle sera frappée par une Pierre, dont nous croyons qu’elle est Christ venant ouvrir le 7* jour du repos de Dieu dont parle le livre d’Hébreux 4; 9,  où nous lisons  il y a donc un repos de sabbat réservé à son peuple, promesse faite aux fils de Jacob, (Israel) en qui Dieu mettra son Esprit pendant le dernier millénaire de l’histoire des nations, (Ésaie 11).

En comparant le chapitre 9 de Daniel avec les chapitres 2 et 7, nous contatons que le premier présente le Messie sous une toute autre phase dans l’histoire.                      La domination du Seigneur est éternelle, et son Royaume ne peut être détruit.

Le Jugement dernier de toutes les nations (lors de la 2* résurrection, Apocalypse 20; 5) à la fin de tout ne communiquera qu’un lustre nouveau au Règne de Dieu, lorsque descendra du ciel la nouvelle Jérusalem l’Église (Gouvernement Saint) pour habiter éternellement avec les hommes, alors que le Trône de Dieu sera là avec son Tabernacle, Apc.21; 2-3.

Il semble impossible de se représenter le 4*Empire, celui de la Romaine actuelle, exister pendant le millénaire en même temps que le règne de l’Esprit-Saint sur toute chair,(Joel 2; 27-29).                                                          Cependant nous sommes d’accord avec plusieurs selon la conception du règne de Christ par l’Esprit-Saint dans les derniers jours (les 3 derniers millénaires depuis le Pentecôte) jusqu’à ce que réapparaisse la bête (Apc.17; 8) et le grande prostituée qui se proclamera encore Dieu en ce temps-là, (2 Thess. 2; 4, Apc. 17; 8).

Nous distinguons fort bien tout comme eux les différentes étapes dont se compose le 4* Empire Romain et les diverses périodes dans lesquelles se divise son histoire qui nous présente les 3000 ans comme un tout des 3 derniers jours de la création de Dieu, (2 Pierre 3; 8) jusqu’à son dernier soubresaut.

En attendant il ne nous faut pas oublier que c’est à la culture Romaine, à son droit et à sa langue, que le monde germanique doit une grande partie et une certaine forme de civilisation.  POURQUOI ET COMMENT ?                                                                           C’est chez les peuples Romans, que se développeront plusieurs langues dont ils sont par excellence le produit du mélange par les semences humaines dont parle Daniel 2; 43.                                                                             Par contre ajoute le prophète, ils ne pourront demeurer unis l’un à l’autre, car l’élément Romain ne cessera de réagir contre l’élément Germain.

L’histoire du Moyen Âge et des temps modernes, est toute entière dominée par l’antagonisme de l’Europe latine et de l’Europe germanique.                                       Cette lutte existera, jusque dans le sacerdoce de l’Empire qui amènera une nette séparation entre adorer Dieu en Esprit et en Vérité, (Jean 4; 23) selon la Nouvelle Alliance, et non plus l’adorer par une image qui le représenterait comme un homme Divin, et qui aurait besoin d’être aimé dans une créature quelconque, que dans toute sa Souveraineté Divine et invisible, (Romain 1; 23-25).

Nous n’avons qu’à contempler toutes les peintures imaginées de la chapelle Sixtine et toutes les statues religieuses des palais pontificaux du Vatican, pour comprendre à quoi faisait allusion les écrits de Paul dans son premier chapitre du livre aux Romains.                     Depuis le ministère de Jésus parmi nous, il s’écoulera 3 siècles sur les destinées du monde, avant que le 4* Empire puisse l’emporter sur les autres forces religieuses par une forte fermeté.

L’Empire de Rome depuis sa fondation 700 ans av. J.-C. a toujours visé la domination tant civile que religieuse et finalement en arrivera à ses fins en 325 sous l’Empereur romain Constantin par un Concile ouvert aux Patriarches (dignitaires de l’Église Orthodoxe ou Orientale, que des successeurs descendants des apôtres avaient fondé) et aux Évêques d’Antioche et de Jérusalem, et à ceux d’ailleurs dans le monde, car ce Concile se veut oecuménique, et veut amener une interférence au pouvoir temporel de l’Église ainsi que dans son domaine spirituel, qui servira certainement au développement du Christianisme Universel de Rome.

Est-ce que ces faits étaient voulu de Dieu ?  OUI.           Car l’Apocalypse dès les premiers chapitres, montre 7 caractères religieux qui s’étendront sur la planète par des assemblées, parmi lesquelles Dieu (Maître Potier, Rom. 9: 21) trillera le petit troupeau, (Luc 12; 32) qu’il jugera bon de donner à so Fils, (Jean 17; 9).

Il y a une chose étonnante à remarquer concernant le 4* Empire, c’est que contrairement aux 3 autres qui ne durent que quelques siècles, le 4* s’étendra sur des millénaires. Cette disproportion doit être justifiée d’une manière ou d’une autre. Ce 4* Empire (le nôtre) à certainement quelque chose de particulier à nous faire voir.  C’est ce que nous découvrirons dans la prochaine recherche.

Sincèrement  Guy                                                                 http://guygibeau.unblog.fr

Visitez également   » Source de Vie  »

Laisser un commentaire