• Accueil
  • > Archives pour février 2008

Archive pour février 2008

SE PRÉMUNIR CONTRE LES DÉMONS

Samedi 23 février 2008

LES 70 DISCIPLES

Le 70 disciples du Christ revinrent avec joie disant: Seigneur même les démons nous sont soumis en ton nom (Luc10; 17)

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés  » disait Jésus  »

Mais fatigués de quoi ?  Chargés de quoi ?

J’oserais dire: Fatigué de tout !  OUI, oui, je dis bien de tout !

Pour les uns, c’est la maladie, pour d’autres c’est la pauvreté, d’autres, c’est 1000 et un soucis de toutes sortes qui composent la vie quotidienne depuis que nous sommes au monde, un peu comme David (907-837 av.J-C) qui dans sa jeunesse lors d’une guerre de son peuple contre les Philistins, avait par miracle tué le géant Goliath de son camp ennemi, et qui plus tard, lorsqu’il deviendra roi de Jérusalem pour en faire la capitale du royaume, écrira vers l’an 820 à l’âge de 53 ans, dans le Psaumes 51; 7-8: Je suis né dans l’iniquité, ma mère m’a conçu dans le péché, mais tu veux ô Dieu, que la vérité soit au fond de mon coeur. Fais donc pénétrer la sagesse au-dedans de moi !

Lorsque vers l’an 4 avant notre ère, le Tout-Puissant et Créateur de l’univers dans sa Prescience prépara le Chemin du salut aux humains, nous lisons dans la Bible, qu’un homme du nom de Zacharie, père de Jean-Baptiste qui deviendra  » Baptiseur  » lui le petit-cousin de Jésus par la lignée des mères (Luc 1; 36), que lors de la circoncision de Jean au 8* jour, et que par la même occasion on lui donnait son nom, lorsqu’on voulu le nommer Zacharie comme son père (vs.59) des circonstances inattendues se produisirent sous la forme de miracle.

La Bible dit, que rempli du St-Esprit, Zacharie son père prophétisa en ces mots: Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, de ce qu’il a visité et racheté son peuple, en suscitant un puissant Sauveur (Luc 1; 68-69) grâce aux entrailles de la miséricorde de Dieu, pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres er dans l’ombre de la mort (éternelle) mais qui dirigera nos pas dans le chemin de la paix (vs.78-79).

Seigneur, même les démons nous sont soumis en ton nom (Luc 10; 17)

Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous (Jacques 4; 7)

Se soumettre à la maladie toujours existante, malgré une plus grande connaissance de la médecine ?  Se soumettre à la pauvreté, malgré les richesses toujours plus grandissantes chez les nations ?  Se soumettre à la vie d’ici-bas, à notre vie quotidienne parce que nous sommes tous nés dans l’iniquité comme le disait si bien David ? NON et non ! !  Recherchons la sagesse de Dieu et non celle des hommes, pas même notre propre sagesse, car nul n’est intelligent, nul ne cherche Dieu (Romains 3; 11) et après, s’il n’y a pas de changement, si après avoir goûté la crainte de Dieu, le sort des démons s’attachent à vous, au nom du Seigneur Jésus, demandez-lui, de venir à votre secours, et il répondra à votre requête, soit par une délivrance si c’est bien ce qu’il vous faut, ou soit en vous faisant comprendre bien clairement, que vous êtes dans un temps d’épreuve tout comme le fut Job, (1 vs. 9) afin de prouver votre foi envers le Maître de tout, qui deviendra un message de votre Amour et Soumission à Celui qui est le Maître Potier de vos vies, et les démons cesseront de jouer avec vous comme le fait si bien le chat avec la souris.

Les seules personnes qui peuvent tomber complètement sous le contrôle du diable, ce sont celles qui vivent secrètement dans le péché, ou le connaissant, elles ne cherchent pas à s’en repentir pour en être réellement délivré, préférant la convoitise et toutes sortes de désirs malsains, allant même jusqu’à nier les Paroles Écrites du Fils de Dieu.

Pour avoir Dieu de son côté, il faut le prier avec foi, et Lui demander de nous montrer comment manier l’Épée de l’Esprit-Saint, qui tout comme David, miraculeusement détruira l’ennemi (Éphésiens 6; 13-18).

Avons-nous peur des puissances démoniaques ?  NON, si nous sommes conduit par l’Esprit de Dieu et que sa Puissance est en nous selon les déclarations de la Bible.      Mais ATTENTION !  Ne soyons pas des prétendus disciples du Christ, car il pourrait se produire ce qui est arrivé aux 7  fils de Scéva (Actes 19; 14) si vous utilisez Christ et sa Parole faussement:  En effet si après vous être retiré des souillures du monde, après la connaissance et l’aide du Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, vous vous y engagé de nouveau, la dernière condition deviendra pire que la première, car aux yeux de Dieu, vous deviendrez semblable au chien qui retourne à ses vomissures, ou à la truie lavée qui retourne se vautrer dans la boue (2 Pierre 2; 20-22) vous n’aurez plus aucune prémunition contre les démons, à moins que vous ayez agi par ignorance (Actes 17; 30)

Je ne te prie pas Père, de les ôter du monde, mais de les préserver du mal (Jean 17; 15).

Sincèrement:  Vie et Bible

Vos commentaires et questions sont les bienvenus à  http://guygibeau.unblog.fr

Visitez  » Source de Vie  » pour d’autres articles et informations bibliques,   MERCI. 

Accroché à son péché

Samedi 16 février 2008

Comment s’en débarrasser ?

Il y en a qui sont tellement tenaces !

Sans moi disait Jésus, vous ne pouvez rien faire (Jean15: 5).

Le monde devant les maladies du corps a très souvent une sagesse qu’il n’a pas pour celles de l’esprit. Évidemment 2 choses demeurent devant un tel dilemme   » Foi et Confiance  ».

Dernièrement un ami me parlait de son cancer de gorge. Je lui donné le nom et l’adresse de mon médecin avec lequel à l’âge de 65 ans, j’avais recouru pour mon cancer de prostate, et qui maintenant, après plus de 10 ans, suite à une opération et certainement des prières, était complètement guéri, puisque les derniers tests générals de ma santé il y a quelques semaines, révélaient que mon corps était en parfaite santé, et qu’aucune trace de maladie quelconque existait.

Si l’homme avec sa science et l’aide de Dieu, peut apporter une sorte de guérison à nos corps, pourquoi pensez-vous que Dieu qui a tout créé, (corps âme et esprit) ne pourrait pas dans notre être entier nous décrocher de quoique ce soit  dont nous aimerions nous débarrasser ?

Dieu dans son Amour et Sagesse nous a donné aussi un Médecin Infaillible et Puissant pour les besoins de notre esprit. Demandez et vous recevrez.    Demandez avec foi.

Venez à sa Clinique par la prière, et mettez devant lui n’importe quel mal qui vous attaque, et demandez-lui la délivrance à tout jamais de ce qui cause de l’inquiétude et souffrance dans votre vie quotidienne.

Dans un endroit isolé et secret, allez à ce Médecin Réel, Invisible, mais combien Existant, et selon l’élan de votre coeur, parlez-lui.  Parlez-lui de votre souffrance. Parlez-lui de votre misère, de votre désolation, et dites-lui: Seigneur je sais que tu peux tout, je sais que ma foi n’a même pas la valeur d’un grain de moutarde. Je sais que je te connais très peu, mais viens au secours de ma foi, viens au secours de mon incrédulité et de mon problème car je souffre et suis très malheureux.

Humiliez-vous devant ce Souverain qui dans sa demeure la-haut, vous observe, et attend votre premier pas vers Lui.

Seigneur ne regarde pas ma foi, mais seulement mon espérance et mes besoins. Deviens le Gardien de mon être. Détruis dans mes pensées tout ce qui peut être contre les fruits de ton Esprit. Détourne mon regard, ma main et mes pieds, qui m’amènent toujours vers le même péché. Arrête mon oreille d’entendre, mon oeil de voir, ma bouche d’en parler. Aide moi Seigneur, de le mettre à mort.

Dis-moi comme tu as dit à la pécheresse: Va, ne pèche plus. Commande à ma conscience, à ma volonté. Aide-moi à me faire violence.

La vraie repentance a une référence qui appelle le Sauveur, elle produit une tristesse selon Dieu (2 Corinthiens 7; 10).

L’authentique affliction, ne peut se produire sans l’aide du St-Esprit: Je ne vous laisserez pas orphelins, je viendrai à vous (Jean 14; 18) Seigneur viens au secours de mon incrédulité (Marc 9; 24).

La repentance est la plus belle fleur dans le Jardin de Dieu. Les perlent se forment naturellement dans les huîtres, mais la repentance ne se manifeste jamais chez la personne qui ne reconnaît pas son péché et qui ne demande pas que la Grâce Divine fasse son oeuvre dans  son être. Seigneur fait cette oeuvre en moi ?  Non pas parce que je crains ton châtiment juste et mérité envers moi, mais parce que je comprends ton Amour pour moi depuis que je suis né. Tu me nourris, tu me vêts, tu me donnes un toit sans égard à mes manquements et péchés que je ne voyais pas jusqu’à cet instant.

Je sais Seigneur que les épines dans la nature, qu’elles soient dans un rosier, ou dans ma vie envers Toi ou mon prochain, ne produisent jamais une seule fleur. Ce qui est né de la chair est chair. Maintenant, fais-moi naître dans ton Esprit, pour que je cesse de ne regarder qu’à ta Croix Rédemptrice, et que mes 2 yeux se posent aussi sur tes Paroles qui sont Toi (Jean 1; 14) et que je m’engage à suivre le Chemin qu’elles m’indiquent, pour vivre de ta Vérité et être une Lumière dans ce monde, puis atteindre la Vie Éternelle.

Sors-moi des chemins tortueux que me trace l’homme menteur et séducteur, et que ton Esprit me parle et me montre l’Unique Chemin tracé par Toi sous l’encre de tes Écrivains.

Je sais que tu es la Vérité, mais le mensonge m’entoure. Que ta Vérité écrase tout mensonge vécu et appris depuis mon enfance. Que ma vie qui semble être celle de tout le monde, devienne la vie que Toi tu attends de moi. Mets en moi une continuelle repentance sincère et véritable qui deviendra ma compagne de vie spirituelle jusque dans ma tombe ou au temps lorsque tu viendras sur la nuée chercher les croyants envers tes Écrits que tu as toujours observé et observe du lieu de ta Demeure (Psaumes 33; 14) parce que tu m’auras moi aussi placé parmi les fils et les filles de Dieu comme amis (es) et compagnons (gnes) de ton Fils bien-aimé.

Merci Seigneur, de permettre que je puisse me réjouir et partager la foi selon ta Parole par les conseils de tes Écrits selon l’Amour du Véritable que tu as envoyé, et que tu envoies encore à quiconque le demande.

Sincèrement:  Vie et Bible

Vos commentaires et questions sont les bienvenus à http://guygibeau.unblog.fr

Visitez aussi  » Source de Vie  » pour d’autres articles et informations bibliques.                MERCI.

 

Le Pardon

Samedi 9 février 2008

Combien de fois pardonnerai-je à mon frère ?  (Mtt.18; 21)

Pardonnes-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé (Mtt.6; 12)

Pardonne à ton frère de tout ton coeur (Mtt.18; 35)

Pardonne jusqu’à 70 fois 7 fois (Mtt.18; 22)

Pourquoi Jésus a-t-il tant insisté sur le pardon les uns envers les autres ? Afin que nous devenions semblable à Lui. Car Il prend plasir à la miséricorde envers moi et vous, pécheurs vivants sur cette terre.

Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs (Marc 2; 17)     Je suis venu pour ceux qui sentent leur misère (Jacques 4; 9).

Voilà pourquoi c’est si dure l’évangélisation, car très peu sentent leur misère. Il y a comme une sorte de paralysie dans notre esprit concernant le mal. Ce qui rend également très dure la sanctification, car où est la crainte de Dieu, la crainte du lendemain éternel ? (Philippiens 2; 12).

OUI, le sang de Jésus nous purifie de tout péché, mais encore faut-il lui demander, faut-il reconnaître que nous sommes un pécheur (Luc 23; 42) ?

Remarquons quelle merveilleuse réponse positive de Sa part (vs. 43).

Oui, Jésus sait qu’elle sorte de vie nous menons, et il sait très bien ce qu’il ferait s’il était à notre place. Premièrement, la foi le pousserait à se soumettre au Souverain Créateur de toutes choses, et il ferait le nécessaire pour résister au malin (diable) (Matthieu 4; 3-11) Ici, Jésus donne la meilleure manière de faire face à ce menteur (Jean 8; 44). Mais encore faut-il connaître la Parole de Dieu pour entrer en lutte avec cet ange et ses démons destructeurs pour nettoyer l’impur de nos vies.

Ah! Je sais qu’il y a une certaine humiliation à reconnaître notre état de pécheur, et de s’approcher franchement de Dieu qui demandera d’abandonner même le plus petit péché mignon que nous pratiquons Peut-être faudra-t-il s’éloigner du monde et de différentes choses, mais est-ce que tout m’est utile, suis-je asservi par l’amertume, la rancune, la convoitise, des habutides malsaines, ou combien d’autres défauts qui sont en réalité des péchés, mais que nous ne considérons pas toujours sérieusement ?

Ah! Il faut bien que le Seigneur soit patient envers moi, pense-t-on. Ou encore que l’Esprit-Saint fasse son travail dans mon coeur:  Oui, mais mon peuple est détruit, faute de connaissance (Osée 4; 6).

C’est certain que le Seigneur sait que nous sommes d’en bas et Lui d’en Haut, que nous sommes dans ce monde, alors que Lui est céleste (Jean 8; 23). C’est pourquoi Il a dit dans sa prière à Dieu, Père, ceux que tu m’as donnés, sanctifie-les par ta Vérité (ta Parole est la Vérité) Jean 17; 17.

Il faut que vous naissiez de nouveau (Jn 3; 6-7) Avez- vous pensé de demander à Dieu, qu’Il vous fasse naître de nouveau. Qu’il vous attire à Lui, Qu’il vous révèle dans une certitude indétournable, où est le Chemin, la Vérité et la Vie. Qu’Il sème dans votre coeur l’impossibilité de vivre maintenant sans la lecture et pratique de sa Parole (Jean 1; 1-5) et qu’enfin vous sachiez pourquoi vous êtes né (Jn 3; 6-7).

Chaque croyant qui descend dans les eaux du baptême est considéré par Dieu, comme voulant mourir une fois pour toutes au péché et à tout mal qu’il y a dans la chair (dans le monde) car le baptême d’eau, est bien l’ensevelissement de l’être entier (1 Thessaloniciens 5; 23) pour qu’il recoive le St-Esprit, la Puissance de Dieu pour fuire le péché, et découvrir ce qui est péché et ne l’est pas selon Dieu, et non le lavage du péché originel ou tout autre péché pouvant exister tel qu’enseigné depuis le 4* siècle par une sorte d’exorcisme de la part du baptiseur avec du sel sur la langue, du chrême sur le front, la robe blanche et des cierges allumés.

Qu’a fait Philippe dans Actes 8; 34-39 ? Et qu’elle était la condition pour cet homme lors de son baptême ?  Commen Jude aurait-il pu déclaré  » foi transmise aux saints une fois pour toutes (vs.3) s’il y avait eu encore une seule chose à ajouter dans la Vie du salut pour le croyant ?

Repentez-vous (Actes 2; 38) :  Est-ce que l’enfant qui n’a pas encore de raisonnement tout comme l’aliéné, peut se repentir de quelque chose, et engager son être entier (corps, âme et esprit) à l’obéissance, et honnêteté envers Dieu et sa Parole qu’il découvre et approfondira avec le temps ? (1 Pierre 3; 21)

Produisez donc des fruits dignes de la repentance…. comment le feront-ils ? (Luc 3; 8-9).

NON, le baptême n’est pas une cérémonie quelconque ni un exorcisme  » magico-religieux  » ni une appartenance à un groupe ou religion quelconque, mais bien un engagement de la personne envers Christ, afin de recevoir son pardon dans cette vie et celle à venir:  M’aimes-tu plus ? (Jn.21; 15-17) Ce mystère est grand et similaire au mariage (Éphésiens 5;32)

Que chacun aime sa femme, comme Christ a aimé et aime chaque personne repentante, et s’est livré lui-même pour elle (vs.25) (qui forme l’Église) Voilà, ce qu’est le baptême d’eau, et vous recevrez le St-Esprit une Puissance vous aidant à respecter et vivre votre repentance (Actes 1; 8) tout comme le jonc au doigt est la marque visible et publique qu’on est lié à une autre personne.

Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous.

Si vous étiez comme le monde, il aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n’êtes plus (dans votre foi et vie) comme le monde, il vous hait, parce que Je vous ai choisis du milieu de lui.

Souvenez-vous toujours de ce que Je vous ai dit: Le serviteur n’est pas plus grand que son Maître. Si le monde m’a persécuté, il vous persécutera aussi, et s’il y en a quelques-uns qui ont gardé ma Parole, ils y en aura aussi qui garderont la vôtre (Jean 15; 18-20).

Paul sur le chemin de Damas, a compris tout le mal qu’il faisait à Christ en persécutant Ses frères et soeurs en la foi.

Je le répète; le baptême d’eau n’est pas une cérémonie quelconque ni un magico-religieux etc. etc. mais bien l’engagement de la conscience d’une personne envers les Écrits du Testament de Christ mort pour le péché.

Placez ici votre nom, et demandez à Dieu de faire tomber de vos yeux (de votre esprit) les écailles qui vous cachent la Parole et Vérité de Christ, et recevez son pardon envers votre lenteur à comprendre l’importance de la sanctification dans tout votre être. Car la foi chez les uns et chez les autres, est semblable à une forêt. Il y a des arbres forts, mais aussi des faibles. Il y en a qui sont très grands, mais il y en a aussi des petits, et ces petits prendront la relève de ceux que la hache du bucheron à fait disparaître.

Que ce soit une érable, un bouleau, une épinette, un orme, ou tout autre, chacun a son utilité. L’important, c’est qu’il fasse partie de la forêt, et que les plus forts et les plus grands, protègent les plus petits et les plus faibles, des intempéries de chaque saison, afin qu’ils atteignent leur maturité.

Portons la charge les uns les autres (Galates 6; 2)  Enseignons par notre conduite le fruit de l’Esprit, et pardonnons à ceux et celles qui n’ont pas encore atteind le fruit (Luc 18;13).

Ne reprends pas rudement l’homme âgé, mais exorte-le comme un père. Exorte les jeunes gens comme des frères, les femmes agées comme des mères, et celles qui sont jeunes comme des soeurs, en toute pureté (1 Timothée 5; 1-2) prêche la Parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exorte, avec toute douceur et en instruisant (2 Tim.4; 2).

Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier gît dans le méchant, et que c’est pas toujours facile d’en sortir.

Car celui qui dit demeurer dans la Parole de Christ, doit marcher aussi comme il a marché lui-même (1 Jean 2; 6).

Sincèrement:  http://guygibeau.unblog.fr

Visitez  » Source de Vie  » pour d’autres articles et informations bibliques.

Vos commemtaires et questions sont les bienvenus  MERCI.                              

SERONS-NOUS TRANSFORMÉS (suite 4)

Samedi 2 février 2008

LES PROPHÉTIES DU MILLÉNAIRE

Le livre d’Ésaïe dans plusieurs passages parle d’un temps où l’Esprit de Dieu aura l’unique contrôle de notre terre afin de donner aux générations à venir  et à tous les ressuscités lorsque le moment sera venu, un aperçu de la nouvelle terre et de la nouvelle Jérusalem, car tous ceux-là auront à prendre une décision pour leur avenir éternel pat la vue (Jean 20; 29).

Alors que nous Épouse de la Grâce, c’est par la foi (Héb.11; 1-3) que nous devons nous approcher du trône Éternel, et croire ce que nous lisons du pouvoir de Dieu dans son Fils révélé par les 4 Évangiles, qui est une ombre de ce qu’Il fera avant de délier les 7 anges du Jugement qui exprimeront la colère de Dieu après que des multitudes auront connu Christ (Héb.8;11) capable par son sacrifice sanglant accompli comme Unique Souverain Sacrificateur, laver quiconque de son plus énorme péché.

Tu as cru parce que tu m’as vu.

Chaque fois que je lis ces quelques paroles de Jésus, je ressens comme une sorte de tristesse dans mon coeur, car il me semble, c’est beaucoup ce qu’exprime Jésus à Thomas.  »Voir pour croire » Voir les aveuglent retrouver la vue, voir les boiteux marcher normalement, voir le sourd entendre, voir même l’animal méchant et carnivore retrouver sa création prémitive.  »Voir »  »Voir » ! !  Est-ce la foi ?  Oui et Non.

L’Écriture me montre que c’est la foi de l’incrédule. C’est la foi du peuple dans le désert. C’est la foi qui ne comprend pas la manne. C’est la foi qui frappe le rocher et empêche d’entrer dans le pays juré a Abraham, Isaac et Jacob.     Heureusement que c’est Dieu qui enterra cette incrédulité, car il aima tellement le monde qu’il donna son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il est la vie éternelle (Jn.3; 16).

Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il le juge, mais pour qu’il soit sauvé par lui, celui qui croit en lui n’est point jugé (vs.17-18). Le Potier demeure toujours Maître des vases malgré l’acharnement de satan et de ses démons sur notre être entier (1 Thess.5; 23).

L’Éternel me transporta, et me déposa au milieu d’une vallée remplie d’ossements, et me posa une question: Ces os pourront-ils revivre ?               Voici je vais faire entrer en eux un esprit, et ils vivront. Esprit, viens des 4 vents, souffle sur ces morts, et qu’ils revivent, afin qu’ils sachent que Je suis l’Éternel, et que je vous établirai dans votre pays (Ézéchiel 37; 1-14) dans le Royaume que mon Fils a préparé dès la fondation du monde (Mtt.24; 34) excepté pour les lâches, les incrédules (Apc.20; 8) car Sodome et Gomorrhe sera traité moins rigoureusement que vous, lorsque vous verrez la Toute-Puissance du Seigneur venant sur les nuées du ciel (Mtt.24; 30).

Après que notre planète aura été l’objet de plusieurs bénédictions particulières parmi tous les ressucités, et que l’Esprit du Seigneur l’aura habité pleinement en lui donnant la puie en son temps, que les airs auront été remplis de blés, que la vigne et le figuier auront donné leurs richesses, que le vieillard aura eut les songes l’instruisant des voies de Dieu, que les fils et les filles auront prophétisé de la part de l’Éternel, que le salut sera sur la montagne de Sion à Jérusalem, que la santé, la longévité, la paix universelle  et bien d’autres bénédictions auront été le lot dans toutes les nations. UTOPIE ?  NON:

C’est vrai que ça semble impensable pour nous qui n’avons jamais vue le monde régler ses multiples problèmes, qu’ils soient économiques, politiques ou sociaux, mais lorsque l’Éternel dira à la terre de ne plus craindre ainsi qu’aux animaux des champs (Joël 2; 21-32) et qu’il répandra son Esprit sur toute chair   » tel que promis  » (Actes 2;17) avant l’arrivée du Jour du Jugement, ce Grand Jour terrible, (Joël 2; 31) il y aura une sorte de paradis sur notre terre, car l,Esprit de Christ est promis aux nations dont l’Épouse  » la Nouvelle Jérusalem  » (les prémices)est appelée à gouverner, lorsque toutes les nations qui sont aux 4 coins de la terre subiront le dernier test (Apc.20; 7-9)  Test, que par la foi, ont subi les prémices depuis la Pentecôte par la femme ivre du sang des saints et des témoins de Jésus (Apc.17; 6) et qui a imposé la marque de la bête sur des milliards d’êtres humains, mais qui pour 1000 ans n’est plus, mais qui montera de l’abîme (vs.8) et étonnera les habitants de la terre, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde (les non-prédestinés) (Rom. 8; 30) nombreux comme le sable de la mer, (Apc. 20; 8) et qui combattront l’Agneau, qui devra les vaincre avec les appelés, les élus et les fidèles (les prémices).

Lorsque Dieu dans le premier homme souffla son souflle de vie (Gen.2; 7) il savait que sa progéniture aurait a faire face à satan, et qu’Il aurait à intervenir pour le rachat des trangressions, afin que ceux que Dieu appellent soit par la foi ou soit par la vue, reçoivent l’héritage éternel promis (Héb.9; 15) aux 2 fils d’Abraham, l’un destiné à la chair incorruptible (1 Cor. 15; 53) et l’autre à la Jérusalem d’en haut (Galates 4; 22-27).

Un Fils nous est donné, la domination reposera sur son Épaule: on l’appellera, Admirable, Conseiller, Dieu Puissant, Père éternel, Prince de la paix (Ésaïe 9; 5) et les rois de la terre y apporteront leur gloire (Apc.21; 24)

FIN

Sincèrement: Vie et Bible

Vos commentaires et questions sont les bienvenus: http://guygibeau.unblog.fr

Visitez  »Source de Vie » pour d’autres articles et informations bibliques.        MERCI.