• Accueil
  • > Archives pour janvier 2009

Archive pour janvier 2009

Le 7* Ange

Mercredi 21 janvier 2009

Le Royaume du monde depuis Adam est remis à notre Seigneur et à son Christ = Il régnera aux siècles des siècles (Apc.11; 15)…..ta colère est venue, et le temps est venu de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et d’exterminer ceux qui détruisent la terre.(Éph.6; 12).
    Jérusalem, Jérusalem, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, et vous ne l’avez pas voulu ! (Mtt.23; 37) Je vous le dis en vérité:
au jour du Jugement, Sodome et Gomorrhe seront traitées moins rigoureusement (Mtt.10; 15).

    Mais avant le remise du Royaume du monde au Seigneur, un ange montera du côté du soleil levant et marquera du sceau de Dieu  les 144.ooo de toutes les tribus des fils d’Israël (Apc.7; 4) alors que les autres vivants et ressuscités (Apc.20; 5) auront à verser leur sang, comme preuve de foi envers Dieu pendant la grande tribulation qui sera le Jugement de toutes les nations (vs.14) car Dieu aura ordonner la protection de seulement des 144,ooo Juifs, puisqu’ils sont aussi  parmis les prémices pour Dieu et pour l’Agneau que Dieu unira aux prémices de la Grâce qui ont cru par la foi et non par la vue comme ceux du dernier millénaire de l’histoire de notre planète.

   Dieu a donner un certain un certain nombre de prémices à son Fils qui dans une ferme espérance se sont consacrés à la Parole du Père (Héb.11; 1) de même qu’au jour du Jugement (Jour du Seigneur Apc.1; 10) 144,ooo Juifs sont prédestinés comme prémices (Apc.7; 3) et sortis de la grande foule de toutes les nations, tribus, peuples et langues (vs.9) afin qu’eux aussi n’est pas à vivre le Jugement de Dieu lors de la 2* résurrection (Apc. 20; 5) puisque ces derniers sont des sacrificateurs selon Dieu pour combattre la grande prostituée qui règnera de nouveau sur les rois de la terre et de ses habitants, qui depuis l’Éden se sont livrés à la débauche de la Foi scripturaire de Dieu dans une désobéissance volontaire après connaissance (Apc.17; 2) refusant toujours malgré une connaissance toujours plus dévoilée de géneration en génération, pour obéir à satan et ses mauvais esprits.

   Heureusement que Dieu ramènera ramènera tous ces captifs du mal, tant chez Israël que chez les nations è la repentance (Héb.8; 11) et qu’il les greffera de nouveau à la Vérité et Obéissance (Rom.11; 23) pendant le millénaire où satan et ses mauvais esprits seront liés, et que s’accompliront les promesses  où il n’y aura plus ni enfants ni vieillards qui n’accomplissent leurs jours, car celui qui mourra à 100 ans sera maudits.
   En ce temps-là il ne se fera ni tort ni dommage sur toute la terre (Montagne de Dieu) Ésaïe 11; 6-9.
   Je répandrai de mon Esprit sur toute chair (Joël 2; 29) car si les pémices sont saintes, la masse l’est aussi; et si la racine est saint, les branches le sont aussi (Rom.11; 16).

   À SUIVRE

   Bible et Vie, Québec Canada.

Nouvelle Année

Lundi 5 janvier 2009

BONNE  &  HEUREUSE  ANNÉE

        Le premier mois de l’année, le 14* jour de ce….(Lév.23; 5)

selon ce verset de la Bible, entrons-nous dans une nouvelle année ?

          Est-ce bien Janvier qui est le premier mois de l’année ?

          Que révèle tout ce que nous voyons dans la grande nature ?

          Ne nous dit-elle pas, voyez et regardez, tout est terminé.

          Me voici moi l’hiver avec ma saison languissante et dure,

          Plus aucune feuille, aucun fruit, la terre vous a tout donné,

          Jour après jour pour un temps se reposera toute sa verdure.

          Moi l’hiver je vais tout cacher sous un blanc et grand linceul,

          Que vous refusiez ou non de le croire, je suis comme la mort,

          Rien ne va plus, aucune fleur, ni herbe, plus aucune feuille.

          Mais est-ce bien une mortalité quand simplement tout dort,

          Pourquoi vous humains, ne comprenez-vous pas ce deuil,

          Quand tout dans la nature, même l’animal, accepte mon sort.

         Où prends-tu ton droit de faire débuter l’année avec Janvier,

         Ô homme, connais-tu mieux que Dieu, ce qui est le meilleur,

         Lui, dont les saisons dans tout l’univers ont été bien classées,

         Ah ! J’oubliais qu’un jour, il avait été pensé par un Monseigneur,

         Tout comme en Eden, où la femme et l’homme avaient écouté,

         Non plus Dieu, mais bien Lucifer, cet astucieux et fin menteur.

        Je donnerai un tout autre symbole à une saison morte, sans vie,

        Même si le soleil pâli et que tout dans la nature semble s’assoupir,

        Créons des réjouissances qui étoufferont par leurs chants et cris,

        Tout ce qui pour un temps devrait amener l’homme à réfléchir,

        Puisque tout, sous un blanc manteau semble s’être endormi,

        Et faire penser à ce que seront les jours et les mois à venir.

        Mais au fait, quand la Nouvelle Année, la vraie et réelle Fête,

        N’est-ce pas lorsq’enfin coulent les rivières, le ruisseau et l’érable,

        Et que dans les bois les oiseaux chantent et crient à tue-tête,

        Que l’herbe et la fleur pointent sous un soleil chaud et durable, 

        Que l’homme tout comme ce qui a vie, ressent dans tout son être,

        Et que la montagne annonce encore une autre saison printanière.

        Vie et Bible.