Ce qu’est la conversion (suite 1)

 Apparence ou réalité ?

   Si nous ne permettons pas à la Parole depuis les Actes des Apôtres et à tout le Livre de la Grâce de nous enseigner sur quoi changer, existerait-il quelqu’autre moyen par lequel nous pourrions nous engager sur le Chemin de la Vie et de la Vérité pour être changé selon Dieu par le Testament de Christ  » Nouvelle Alliance  » ?

   Ouvrons notre coeur totalement à la Parole, et dépouillons-nous de tout ce qui est faux, afin qu’Elle fasse en nous son oeuvre de Justification jusqu’au bout.
   Apprenons à dire: Seigneur, qu’il me soit fait selon ta Volonté.

   Peut être qu’ici bas nous ne savons pas exactement où cela nous mènera, mais soyons prêt à changer notre niveau de vie, que ce soit pour mon gagne-pain et ma façon d’être, même la perte s’il le faut de choses qui ne sont pas intrinsèquement mauvaises.
   Qu’il me soit fait selon ta Parole.

   Malheureusement, un très grand nombre d’entre-nous ne lui permettons pas d’accomplir son Oeuvre journalière, et nous nous séduisons en la rendant banale sous des prédications, dont on se réserve le droit d’approuver ou de rejeter.

   Actes 7; 11, dont je sais que je répète, car il est la seule sagesse pour tout chrétien sincère.

   Regardons également l’exemple de la mère de Jésus devant l’inexplicable de ce qu’il lui arrivait  » Qu’il me soit fait selon ta Parole  »
   Elle savait tous les risques pour sa vie et sa réputation, devant ce qui lui arrivait.
   Comment réagirait sa génération de gens pieux et tellement remplis de leur propre-justice, qui les disposait à lapider à mort, et jusque sur le seuil paternel toute jeune fille enceinte et aux raisons suspectes ?

   Mais Marie répondit :   » Qu’il me soit fait selon ta Parole  »
   En réalité elle disait :  Je consens à supporter toutes les conséquences de ce qui m’arrive, même si cela devait m’attirer une mort déshonorante, alors qu’en réalité je suis toujours une vierge d’Israël.

   Et que dire des apôtres jetés en prison (Act.5; 18) Est-ce que Dieu ne sait pas occupé d’eux (vs.19) ?

   Que fit Dieu également avec Étienne (Act.8; 55) ?  Il lui donna l’une des plus belles visions d’encouragement avant de l’endormir (vs.60) jusqu’à ce que Christ vienne le chercher sur les nuées (1 Thess.4; 15-17) avec tous ceux et celles qui appartiennent à son Sauveur.

   Il y aussi Paul :  Ce pauvre Saul persécuteur du Christ, une seule question
lui vint à l’idée, là, quand il se vit étendu sur le sol : Seigneur que veux-tu que je fasse ?
   Il ne posa aucune condition, garantie ou requête d’un  »SI » ou d’un  »Mais ».

   Il devrait en être de même pour chacun de nous :  Seigneur que veux-tu que je fasse ?  Que ta Parole m’indique le Chemin.

   Tant que nous ne l’aurons pas fait inconditionnellement, nous aurons beau prendre le chemin le plus pieux, ou se servir d’un don quelconque de la Bible comme rempart de notre foi, nous ne serons même pas reconnus par le Seigneur (Mtt.7; 22-23).

   Seigneur que veux-tu que je fasse ?  Invariablement cette question reçoit toujours la même réponse selon des formes infiniment variées, mais son point commun demeure toujours :  Je te montrerai par mes Écrits tout ce que tu auras à souffrir en mom Nom pour me suivre.

   À suivre
   Vie et Bible

Laisser un commentaire