• Accueil
  • > Archives pour octobre 2009

Archive pour octobre 2009

Christ est-il né en Décembre ? (1)

Dimanche 25 octobre 2009

Qui a dit que Christ était né en Décembre ?

Qui a dit qu’il était né dans une étable (lieu où l’on abrite les animaux) ?

Qui a dit que le souffle des animaux réchauffait le Christ Jésus ?

Vesr la fin du 2* siècle de notre ère, les Assemblées religieuses d’Occident  ayant de plus en plus d’emprise sur la Rome des Césars par une affiliation avec les Juifs d’Orient, qui dans son Crédo Orthodoxe Mosaïque acceptent certains enseignements et principes Évangéliques des Occidents, qui de plus en plus se répandent presque partout sur le continent Européen, dont les compromis acceptent plusieurs croyances païennes qui transforment et grossissent les rangs, surtout de l’Évêque de Rome par des rites et des règles qu’il établi dans toute l’Italie et les environs au prix de fortes persécutions par la cours royale Romaine des Césars, qui tuera ou emprisonnera quelques trop dévoués ou obstinés chrétiens (nes) qui se groupent autour d’une croyance acharnée envers Marie la Mère du Christ que l’on élève au-dessus de la divinité Mithra, issue vers 500 ans av. J.-C.

et largement célébrée dans la foi Helléniste comme médiateur entre le mal et le bien que détermine César.

Publius Licinus Valerianus, Empereur Romain, persécutera au cours de ce 2* siècle, plusieurs fidèles attachés aux doctrines de l’Évêque de Rome, avant d’être lui-même fait prisonnier par le roi des Perces Châhpuhr 1*, qui le fera exécuter afin de protéger la mise en marche d’une restauration plus évangélique sur le solstice de l’hiver, qui amènerait la fête  du soleil 25 Décembre, à devenir celle de la naissance du Christ, que combat l’Église d’Orient qui selon ses archives serait en Octobre de l’an 752 de Rome depuis sa fondation par Romulus.

753 deviendrait donc le 1* anniversaire du Christ, et au même mois que la Fête des Tabernacles (Octobre) selon Lévitique 23; 34, faisant ainsi de Christ le prémices des prémices (Jac.1; 18) de la récolte chez les humains par Dieu le Père (Jn.17; 9).

Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils (Jn.3; 16).

C’est pourquoi que Christ a été agité de côté et d’autre devant Caïphe (Luc 22; 66) devant Pilate (Luc 23; 1) devant Hérode (vs. 8) puis de nouveau devant Pilate (vs.14) comme prémices de la gerbe, selon Lévitique 23; 11, puis offert en holocauste à l’Éternel (vs.12).

Tous, nous savons que la Pâque est au printemps, 1* mois de l’année le 14* jour (vs.5 de Lév. 23) et que Christ a été crucifié à l’âge de 33 ans ½ en l’an 31 de notre ère, après 3 ans ½ de ministère commencé vers l’âge de 30 ans, selon Luc 3; 23).

Ce qui indiquerait qu’il serait né en 752, soit 2 ans avant la vouvelle ère de L’an 1 qui couvrait en réalité l’an zéro, qui n’a pu existé pour passer à l’an 1 de notre ère.

Est-ce exact ?  La Bible ne le dit pas, seulement les archives civiles qui sont très dures à défricher.

À suivre.

Cette recherche est un résumé groupé par certains Évangéliques internationaux  (R G E I)

Vie et Bible

Qué. Can.

Le mariage (suite)

Mercredi 21 octobre 2009

 Union légitime selon la justice naturelle, chez l’humain.   L’homme quittera son père et sa mère, s’attachera à sa femme, et deviendront une seule chair (Gen.2; 24).

   Certains peuvent demeurer célibataires, mais à chacun son don (coefficient). Si on manque de continence, qu’on se marie (1 Cor.7; 8).

   À ceux et celles qui sont mariés, le Seigneur ordonne à la femme de ne pas se séparer de son mari (vs.10) sauf s’il y a adultère (Mtt.5; 32) car le lit conjugal doit être exempt de souillure (Rom.13; 4).

  Que ni l’homme ou la femme ne livre son corps à l’impudicité (1 Cor.6; 18)

car comme chrétien régénéré les corps sont des membres de Christ (vs.15) et qu’ils n’appartiennent plus à nous-mêmes (vs.19).

  Aux autres, ce n’est pas le Seigneur, mais Paul qui dit: Si un homme né de nouveau (Jn.3; 5) un frère, a une femme non-croyante, et qu’elle consente à habiter avec lui, qu’il ne la répudie (sépare) pas (1 Cor.7; 12), et de même pour la femme, car l’autre conjoint est sanctifié (par l’exemple) et amène les enfants aussi vers la sanctification (vs.14).

  Mais toutefois, si le non-croyant (te) veut se séparer, qu’il se sépare, car le frère ou la soeur croyante en la Parole, ne sont pas liés, puisque Dieu veut que l’on vive en paix (vs.15).

  Car sais-tu, si le non-croyant (te) est appelé au salut ? (vs.16).

  Sachez, que l’observation des commandements de Dieu est tout (vs.19).

  Vous avez été rachetés à un grand prix: Ne soyez pas esclaves des humains, mais usez du monde comme en en usant pas, car la figure de ce monde passe (vs.31) et sachez distinguer les différences dans la vie (vs.34).

  C’est dans votre intérêt, c’est pour que vous soyez porté à ce qui est bienséant et propre, et pour pouvoir vous attacher au Seigneur sans distraction (vs.35).

  Vous êtes liés comme couple par le mariage (Marc 10: 7) selon la Loi, tant et aussi longtemps que l’un des conjoints est vivant (Rom.7; 2) seul l’adultère cancelle l’union, car au commencement Dieu créa l’homme et la femme, os de ses os, et chair de sa chair (Gen2; 23) et ordonna un attachement réciproque en commandant de ne pas convoiter (désirer) un autre homme ou autre femme (Exode 20; 17).

  Si une personne mariée regarde une autre personne pour la convoiter commet déjà un adultère en pensée (Mtt.5; 28).

  Si ton oeil est une occasion de chute (détourne-le) arrache-le (Mtt.5; 29).

  Vie et Bible   

  Qué. Can.   http://guygibeau.unblog.fr

 

Le mariage (1)

Dimanche 18 octobre 2009

 Le mariage: Union légitime selon la justice naturelle chez l’humain.    Dans les derniers jours, il en sera comme au temps de Noé; les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants (Mtt.24; 37-38).

    De 2 hommes, l’un sera pris (enlevé) et l’autre laissé (vs.40) et de 2 femmes, l’une sera prise et l’autre laissée (vs.41)  Pourquoi ?

   

    Parce que la vie chez les nations deviendra si altérée, qu’elle détruira tout principe et bon sens jusque chez les familles, pour s’étendre même dans celles qui croient pratiquer la Parole de Dieu.

   L’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les 2 deviendront une seule chair (Gen.2; 24).

   Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur (Éph.5; 22),

maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé sont Église (vs.25).

   Paul ici, écrit à des gens qui croient au Fils de Dieu, qui croient en sa Parole (Jn.1; 1).

   Sa lettre est envoyée aux Assemblées de l’Église, et non à César, ou aux pharisiens, ou à Hérode, ou à Caïphe, ou à Pilate, et ni même au souverain sacrificateur (Luc 23; 18) mais à quiconque croit et veut connaître Dieu, pour se relever d’entre les morts pécheurs (Éph.5; 14).

   C’est pourquoi qu’immédiatement il ordonne aux maris d’aimer leurs femmes, sans toutefois oublier le fruit de la douceur (Gal.5; 22) car elles sont plus faibles (1 Pi.3; 7).

   N’entendons-nous pas de nos jours tout le contraire de cet enseignement ?

   Le mari qui a été désigné par le Créateur, chef du couple, tout comme Christ est le Chef du mari, existe que très rarement, même dans le couple se disant Évangélique.

   Ce n’est ni Adam ou Abraham, qui en ont décidé ainsi, mais Celui qui les a créé (Éph.5; 25).

   Mari, aime ta femme comme Christ aime son Église, et non toutes les

 femmes, comme si Christ aimait toute Église hors de la sienne. Toute Assemblée non soumise à sa Parole.

   On reconaît l’arbre à son fruit (Mtt.12; 33) Il en est de même dans les rangs de la société.

   Paul répondra à la question concernant le mariage que lui posaient les Corinthiens (1 Cor.7; 1) que selon lui, il pensait que l’homme ne devrait pas toucher de femme, si pour cet homme le mariage n’était pas une nécessité lui faisant éviter l’impudicité (outrage sexuel, vs.2) sinon qu’il est une femme

et chaque femme son mari, afin de répondre au besoin sexuel de l’autre (vs.3) mais toujours dans un respect mutuel (vs.4).

  L’acte sexuel chez l’humain, ne doit pas être bestial, mais se pratiquer selon les besoins et attentions du conjoint dans l’armonie et la bonne entente, tout en se gardant un temps consacré au spirituel (vs.5).

  Ce n’est pas un commandement (ordre) mais des conseils de dignité et d’amour (vs.6).

  À suivre

  Bible et Vie

  Qué. Can.

Pourquoi mourir (suite)

Mercredi 14 octobre 2009

 Les 2 derniers chapitres de la Bible, qui pourraient être désignés comme  » Conclusion de la vie chez l’humanité  » décrivent clairement ce qui attend l’être qui premièrement connaît Christ, et celui qui ne le connaît pas.  Les uns participeront au nouveau ciel (Apc.21; 1) alors que les autres rempliront la nouvelle terre, puisque celle que nous habitons présentement est réservée pour le feu (2 Pi.3; 12).

  Nous écrivions dès les premières lignes que: Si quelqu’un ne croit pas à la Bible, personne ne connaît l’avenir après la mort, puisqu’aucun mort depuis Adam  » excepté Christ  » n’est ressuscité pour nous dire, s’il y avait une vie après la mort, et ce qu’apporteront les résurrections (Apc.20; 4-5) Daniel 12; 2).

  La foi d’un futur éternel, vient de ce qu’on entend, et cet entendement vient de la Parole de Christ (Rom.10; 17).

  Ainsi la connaissance dans ce domaine ne peut venir que de Dieu, Lui seul qui connaît tout.

  La crainte de l’Éternel est le commencement de la science (Prov.1; 7).

  Mon peuple est détruit (par toutes sortes de doctrines) parce qu’il lui manque la connaissance  » de son Créateur  » (Osée 4; 6). Ainsi il s’égare dans ses pensées (Rom.1; 21).

  Mais présentement Dieu le veut ainsi (Luc 10; 21) puisque seulement un petit troupeau doit être prémices des promesses à Abraham.

  Heureux, ceux et celles qui lavent leur robes (leurs vies) présentement dans le sang de la croix  » car ils auront droit à l’arbre céleste de vie (Apc. 22; 14) car le corps, âmes et esprit, seront pour toujours glorifiés (1 Thess.4; 15-17).

  Mais attention ici, rien et absolument rien du corps actuel sera ressuscité,

car il est semé péché et corruption satanique, c’est à l’esprit qu’il sera donné un nouveau corps.

  Ma doctrine n’est pas de moi disait Jésus, mais du Créateur de toutes choses (Jn.7; 16).

  Jacques 1, vs 18, révéle que les sauvés actuels (l’Épouse, l’Église) sont engendrés selon la volonté de Dieu, par la Parole de Vérité, et qu’ainsi ils deviennent des prémices (des nouvelles créatures)  comme des enfants d’adoptions par J.-C. (Éph. 1; 5) que Dieu a élu avant la fondation du monde (vs.4).

  Mais, est-ce que pour autant, Il a oublié sa promesse à Abraham qui eut 2 fils (Gal.4; 22) un de la femme esclave et un de la femme libre, un selon la chair (sable de la mer) et un selon l’Esprit (étoiles du ciel) (Gen.22; 17) ?

  Qu’ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent de bonnes nouvelles (Rom.10; 15). Mais tous n’ont pas obéi à la bonne nouvelle (vs.16).

  Combien alors, seront encore plus beaux les pieds de Celui qui se poseront sur le mont des Oliviers (Zac.14; 4) et que se formera la grande vallée où se réveilleront les os de toutes les nations (Ézé.37; 5) afin qu’ils connaissent le Seigneur (Héb.8; 11).

  Ô profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu !  Que ses jugements sont insondables, et ses voies incompréhensibles ! (Rom.11; 33).

  Dieu leur a donné un esprit d’assoupissement, des yeux pour ne point voir  et des oreilles pour ne point entendre, jusqu.à ce jour (vs.8).

  Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des païens (notre richesse, notre salut) combien plus en sera-t-il quand ils se convertiront tous ? (vs.12).

  Car le Seigneur dit en Héb.8; 6, que depuis la croix, (maintenant) il a obtenu un ministère supérieur en devenant le Médiateur d’une Alliance plus excellente, et établie sur de meilleures promesses.

  C’est pourquoi, qu’il nous dit: Que les jours viennent, où il fera avec la maison d’Israël et celle de Juda (Héb.8; 8) une seule pièce (Ézé.37; 19) qu’il établira dans la Maison du Père (Jn.14; 2) Nouveau Ciel, nouvelle terre (Apc.21; 1)

  Vie et Bible

  Qué. Can. 

Pourquoi mourir ?

Dimanche 11 octobre 2009

 Ô mort, où est ton aiguillon ?   Y a-t-il une vie après la mort ?

   Personne ne le sait   » SI  »  on ne croit pas la Bible, Parole de Dieu, Créateur de notre être, nous révélant le Plan éternel envers l’être humain.

   Au commencement   » de toutes choses  »  était la Parole, et la Parole était avec Dieu, la Parole était Dieu (Jean 1; 1).

   Dieu dit: Faisons l’homme à notre image, faisons une représentation, Romain 1; 23, à notre ressemblance : Yeux (Ésaïe 1; 16) oreilles (Daniel 9; 18) nez (Deutéronome 33; 10) bouche (Deut.8; 3) mains (Ésaïe 52; 1)

pieds (2* Samuel 22; 10) esprit (Exode 28; 3) par le souffle de Dieu (Genèse 2; 7).

   Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la Parole de Christ (Romains 10; 17).

   Mais jusqu’à ce jour, au plus grand nombre d’humains, Dieu donne un esprit d’assoupissement: Des yeux pour ne point voir, et des oreilles pour ne point entendre (Rom.11; 8) ce qui permet à la mort de semer sa panique de briser les coeurs, et de pénétrer dans l’esprit pour entraîner la chair dans des mensonges et des désirs défendus selon les enseignements du Créateur envers l’être créé à sa ressemblance (Marc 12; 30-31).

   Mon esprit (d’obéissance et de foi) ne restera pas toujours dans l’homme, car l’être humain n’est que chair (Gen.6; 3) et ses pensées sont portées chaque jour vers le mal (vs.5).

   Ce n’est pas contre la chair et le sang que nous avons à lutter, mais contre les esprits méchants dans les lieux célestes (Éph.6; 12) qui séduisent toute la terre (Apc.19; 9).

   Cette Vérité présentement est révélée seulement à un petit troupeau (l’Épouse du Christ).

   Mais Jésus a paru pour ôter les péchés (1 Jn.3; 5) Sans Moi vous ne pouvez rien faire (Jn.15; 5).

   Tout ce que vous demanderez au Père avec foi et en Mon nom, je vous l’accorderai (Jn.14; 13) si vous ne recevez pas, c’est que vous demandez mal (Jac.4; 3).

   Si vous ne savez pas s’il y a une vie après la mort, c’est que vous ne croyez pas les Écrits des apôtres au nom du Christ (Jn.14; 26).

   Lorsque vous priez, dites: Père, ou notre Père qui es aux cieux.

   Le notre Père, n’est pas une prière ou une vaine redite, mais bien des points de demande très importants dans la vie de l’Épouse,et sa marche de tous les jours.

   Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné: Il a donné le salut, Il a donné le Chemin et la Vérité (Jn.14; 6) pour que quiconque croit en sa Parole faite chair, puisse parvenir à la Vie éternelle, car après la mort, il y aura une vie pour tout humain, il y aura une 1* résurrection pour les sauvés par la foi lorsque Jésus viendra chercher les siens sur les nuées, puis une 2*  (Ézéchiel 37: 3) après le dernier millénaire de notre terre (le 7*) Apc.20; 5.

   À suivre

   Bible et Vie

   Qué. Can.

  

La Prière (suite)

Dimanche 4 octobre 2009

 La prière est l’unique lien sacré entre l’esprit humain et celui de l’Esprit Saint, le Maître de toutes choses.   Jacques dit: que si nous avons pas de réponse de la part de Dieu, c’est que nous demandons mal, que nous demandons dans le but d’être satisfait (Jac.4; 3) alors que Christ, notre modèle, dans le pire moment de sa vie, disait: Non pas ce que je veux, mais ce que tu veux Père (Mtt.26; 39).

   Une autre chose que Jésus faisait souvent, il se retirait à l’écart (Mtt.14; 23, Luc 9; 18, et 22; 40, Mtt.6; 6.  Très très peu en public, si ce n’était sur de la nourriture.

   Pour qui Jésus priait-il ?  Pour ceux qui recevait sa Parole (Jn.17; 8) il ne priait pas pour le monde (vs.9) mais pour ceux qui dans le monde s’intéressait à ses Enseignements (vs.20)

   Pourquoi pas pour le monde ? Parce refusait et refuse encore de nos jours de se repentir, de croire, parce que cela ne leur est pas donné, mais seulement à quelques-uns que le Père attire.

   Jérusalem, Jérusalem, combien de fois ai-je voulu, et tu n’as pas voulu (Mtt.23; 37).

   Un jour, alors que je causais amicalement avec mon père adoptif, malade et agé, j’abordai délicatement le pourquoi du sacrifice de la croix, et pour qui ?

   Prenant une voix de maître, et me regardant avec mépris, il me cria presque: Tais-toi, ne fais pas ton prédicateur, tu parles à ton père !

   Sans hausser la voix je réponds: Je sais, et c’est parce que tu es un père

que j’aime, que je te parlais ainsi.

   Alors se levant brusquement de sa bercante, il ouvre la porte et me crie: Dehors, je ne veux pas de mémère dans ma maison.

   Me voyant hésiter devant son attitude, il saisit mon bras tout en criant plus fort, dehors ! dehors !

   Pendant 2 ans, jusqu’à sa mort, je m’occuperai de lui, comme l’amener à l’hopital, ou faire certains travaux urgents tout en parlant de tout, sauf de Christ ou de tout ce qui pour lui est religieux, pour découvrir à la lecture de son testament que mon nom n’apparaît même pas, et que ses 200,ooo $ environ, vont en tout et partout à des étrangers.

   Père disait Jésus: pardonne-leur, je ne te prie pas pour le monde.

   Ce même Jésus à aussi dit: Priez pour vos ennemis, priez pour ceux qui vous font du mal (Mtt.5; 44) demandez à Dieu qu’il leur pardonne, car ils ne savent pas ce qu’ils font (Luc 23; 34)

   Christ priait pour les siens….

   Qui est mon père, ma mère, mes frères, mes soeurs, ma famille ?

   Quiconque fait la volonté de mon Père (Mtt.12; 48-50).

   Donc avant de prier pour quelqu’un, avant quoi que ce soit, il faut prier pour sa repentance, pour qu’il découvre la foi selon Dieu, qu’il reconnaisse qu’il vit dans les péchés du monde, au moins, celui de l’incrédulité (Jn.16; 8)

et non priez comme s’il était sauvé, comme l’un des nôtres.

   Vous ne recevez pas parce que vous demandez mal (Jac.4; 3)

   Pourquoi pensez-vous qu’il y a tant de maladie et fléaux chez les nations, dans nos villes et familles ?

   Elles ont pour père le diable et ne veulent absolument pas l’abandonner.

   Seigneur, enseigne-nous à prier (Luc 1;1) et avec qui prier ?

   Vie et Bible

   Qué. Can.