Archive pour mai 2010

Aberrations: (suite 5, FIN)

Dimanche 9 mai 2010

Un grand nombre de personnes ont foi en leur propre foi, et ainsi sont soustrait à la véritable foi en Dieu (Marc 11; 22) c’est-à-dire aux Paroles de son Fils (Luc 9; 35) comme Maître de tout, si Dieu le Père le veut (Jac.4; 15).   Que ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel (Mtt.6; 10).

   En vérité Je vous le dis: Si quelqu’un dit à la montagne: Ôte-toi de là et jette-toi à la mer, s’il ne doute pas dans son coeur, mais croit que ce qu’il dit arrive (est selon la volonté de Dieu) il le verra s’accomplir (Marc 11; 23).

   L’Esprit dit à Philippe….. (Act.8; 29).

   Actes 3; 6: Au nom de J-C. de Nazaret, lève-toi et marche.

   J’ai laissé Trophime malade à Milet (2 Tim.4; 20).

   Prends un peu de vin à cause de tes fréquentes indispositions d’estomac

   (1 Tim.5; 23).

   Avoir foi en notre volonté, c’est avoir foi en notre foi.

   S’il en était ainsi de la foi, nous serions une sorte de dieu, et nous aurions une force personnelle qui ressemblerait aux sectes mystiques, et notre force serait à la disposition de pratiquer des formules méthaphysiques relevant de l’occultisme sous une forme religieuse aux formulaires recyclés du paganisme.

   Ainsi les lois célestes ne seraient plus gouverné par Dieu, mais bien par des esprits ennemis du Créateur.

   Alors la foi deviendrait la suivante: Ce que je confesse, je le possède, donc le spirituel serait gouverné à notre guise, et nous serions des détonateurs qui mettent en action les lois spirituelles gouvernant l’univers.

   Nous serions d’autres Christ, nous serions des dieux, et donnerions raison à la théologie de la foi qui plaide en faveur d’un autre dieu que Celui de la Bible.

   Dieu est-il souverain, ou s’il ne l’est pas ?

   Comment enseigner que nous devons obéissance à Dieu, puis détruire sa Souveraineté par notre force que donneraient des formules et gestes comme magiques ?

   Daniel 4; 34-35: Aucun homme ne peut forcer la main de Dieu avec des formules, il n’y a aucune loi spirituelle en dehors de sa Volonté.

   Les lois, tant dans le gouvernement civil que celui de l’Église, est là pour gouverner son univers. Dieu est à la foi le sujet et l’objet.

   Une personne dont la foi n’est pas uniquement et simplement en les Stes-Écritures, devient une foi humaine.

   Si vous ne vous convertissez et ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux (Mtt.18; 3).

   Il vous sera fait selon votre foi (Mtt.9; 29).

   FIN

   Vie et Bible

   Qué. Can.

   Guy.

Aberrations: (suite 4)

Dimanche 2 mai 2010

Les écrits de l’Évangile de Matthieu 6; 9-13, deviendront une traite de prière latine, et perdront tout le sens du comment prier pour la vie quotidienne sans en arriver à des veines redites (vs.7).   La collecte pour les pauvres (Act.4; 34-35) dans l’Assemblée (1 Cor.16; 1-2) sera amenée à une collecte pour l’Évêché de Rome, et servira à la construction de St-Temples dans le monde, et à la pitence de tout son clergé, sous le pantomime  » Oraison  ».

   Alors le St-Office (Assemblée) se terminera par une courte prière de l’officiant, qui tourné face à l’assistance, la bénira par un grand signe de croix au nom du Père, du Fils, et du St-Esprit, dans la langue latine du temps

que seuls quelques érudits du peuple pourront en comprendre le sens, tout en ignorant avec la congrégation que, ni le Christ et aucun de ses apôtres avaient établi quelque tradition que ce soit ou rite quelconque, annulant ainsi la Parole de Dieu (Marc 7; 13).

   Les Vigiles ou Matines chez les moines, comprendront une longue lecture de la Bible, et distingueront les auteurs ecclésiastiques (Pères de l’Église, docteurs en Écriture Sainte, Papes, et tout auteur reconnu pour la valeur de ses écrits religieux romains.

   Les Sages de la Curie Romaine deviendront tellement convaincu du bien- fondé sur la manière d’interpréter la Sainte Bible, qu’ils verront comme hérétique toute personne s’opposant aux conceptions nouvelles de ses Savants.

   L’enseignement selon le cotrôle du St-Esprit à l’esprit humain, sera remplacé par le contrôle de l’esprit Romain sur tout esprit pouvant naître sur la planète, c’est pourquoi il sera de la plus haute importance que les bébés soient baptisés.

   Les enseignements de cette Confession feront que les déclarations de l’homme seront plus Souveraines que celles de Dieu, qui sera vu comme un Serviteur de l’Assemblée chrétienne universelle.

   Une telle attitude placera ainsi Dieu au service de l’homme, et non l’être humain au service de son Créateur.

   Ainsi, avec une telle conception de la foi, on passera forcément très peu de temps à rechercher la communion avec Christ et ses Écrits pour connaître la Volonté de son Testament, qui indique la sanctification, pour s’attacher à l’Église de Rome qui verra toute contrariété comme hérétique, et tuera soit par le bûcher ou tout autre supplice toute personne désobéissante.

   Pourtant, lorsqu’un disciple reconnaît la Souveraineté de Christ dans sa vie, il ne cherche pas à lui donner des ordres, ni à utiliser égoïstement sa Puissance, mais cherchera plutôt comment Lui obéir par le seul désir de s’abandonner entre les Mains de ce Maître, afin de devenir un instrument docile dans tout son service par la foi en Lui seul.

   À suivre

   Vie et Bible

   Qué. Can.