La Bienveillance de Dieu (suite 1)

Plusieurs ayant entrepris de composer un récit des évènements concernant la naissance de Jean-Baptiste et celle de Jésus-Christ (Luc1; 1), il m’a semblé bon après avoir fait des recherches exactes sur toutes ces choses despuis leur origine, de les exposer par écrit d’une manière suivie (vs.3) afin que  » vous connaissiez  » avec certitude les  enseignements que vous devez recevoir (vs.4).

Oui, Jean le Baptiste a bien et réellement existé. Oui, Jean le Baptiste était l’Élie devant naître avant l’arrivée du Christ   » Parole faite chair  » jour de Dieu  » Seigneur  » (Malachie 4; 5) afin de préparer au Sauveur un peuple bien disposé.

Du temps des souverains sacrificateurs Anne et Caïphe, la parole de Dieu fut adressée à Jean, dans le désert (Luc 3; 2).

Alors, il alla dans tout le pays des environs du Jourdain, prêchant le baptême de  » repentance  » pour la rémission (pardon) des péchés (vs.3).

Produisez donc des fruits dignes de la repentance (vs.8).

Quels étaient ses fruits ?  Partager avec celui qui n’a pas (vs.11) n’exiger rien au-delà du possible (vs.13) ne pas commettre ni extorsion et ni fraude envers personne, et se contenter de ce que l’on reçoit (vs.14).

Comme le peuple était dans l’attente, tous se demandaient si Jean n’était pas le Cheirst ? vs.15.

Depuis quand le peuple était-il dans l’attente ?

Selon les recherches de Luc, Jean le Baptiste serait de 1 an plus vieux que son cousin Jésus (Luc 1 26), et d’après d’autres recherches, c’est par grâce de la part du Dieu Créateur, qu’Élisabeth stérile aurait eu Jean, suite aux prières de son mari Zacharie (vs.13) et c’est par grâce pour nous, qu’une jeune vierge juive devint enceinte sans aucun acte conjugal (vs.35) car cet Être masculin devant habiter parmi nous, ne devait pas avoir en lui le germe procréateur de la race humaine, mais bien celui du Créateur le Très-haut.

Alors pourqui chercher à l’abaisser au rang de notre nature humaine, en faisant de lui un bébé comme les nôtres ? 

N’est-ce pas là, changer la Gloire du Dieu incorruptible en corruptibilité (Rom.1; 23) quand au sujet de Jésus il est écrit: Dieu ne permettra pas que son Saint voie la corruption (Actes 2; 27, Act.13; 37) car Dieu a envoyé son Fils dans une chair  » semblable  » à la nôtre (celle du péché) Rom.8; 3…

 » semblable  ».

En conséquence, Il était rendu semblable en toutes choses à ses frères

 » les humains  »  pour faire l’expiation des péchés que commet la chair

(Héb.2; 17).

À suivre

marcelgibeau

P. Q. Can.

2 Réponses à “La Bienveillance de Dieu (suite 1)”

  1. oholibama dit :

    bonjour
    bien écrit
    bonne continuation.

    Dernière publication sur Nouvelliste. : Un vieux grain de sable se souvenait...

  2. guygibeau dit :

    Cher ami….

    Merci pour vos bonnes paroles qui nous encourages à toujours rechercher plus profondément semaine après semaine le sens des Saintes Écritures toujours disponibles pour quiconque s`y intéresse, surtout avec tous les évènements quotidiens que nous vivons.
    Guy

Laisser un commentaire