Archive pour août 2014

La Bible: Son histoire (suite 9)

Dimanche 17 août 2014

Les Catholiques Romains: Le terme « catholique » est emprunté au latin catholicus, lui-même emprunté au grec καθολικός signifiant « général, universel: La plupart des Églises chrétiennes se revendiquent être « catholiques »
Le catholicisme est la religion des chrétiens en communion avec le pape et les évêques de l`Église romaine. L’adjectif « catholique », dont dérive le terme « catholicisme », renvoie aux origines mêmes du christianisme. Ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples (du Christ) furent appelés chrétiens, et comme Rome recherche l`unité dans une universalité avec les Églises qui croient au Christ, elle en fait une tradition bimillénaire.
Dans le catholicisme, la vie chrétienne est marquée par (7) sacrements : le baptême pratiqué par Jésus (Marc1; 10) et les apôtres (Actes 2; 38) qui n`est pas la purification des péchés selon la Bible, mais l`engagement (bien pensé et réfléchi) envers Dieu (1 Pierre 3; 21) (La confirmation: ce qu`aucun des apôtres n`a enseigné ou pratiqué) (l’eucharistie) Ste-Cène = Jésus prit du pain, puis ensuite la coupe (Marc 14; 22-23) et non seulement du pain. La confession (qui fait bien l`affaire de l`Église pour conaître la vie privée de ses fidèles) et qu`elle nomme maintenant la réconciliation: si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul (Matthieu 18; 15-20) confessez vos péchés les uns aux autres (Jacques 5; 16)….les uns aux autres, et non les uns à un autre.
Le mariage ! Est-ce qu`aux noces de Cana, Christ a recommencé la cérémonie pour la rendre chrétienne et religieuse ? Jean 2; 9-10: Toi, tu as gardé le bon vin ¨ pour la fin ¨….tel fut, à Cana le (premier) des miracles que fit Jésus. Dieu fit l`homme et la femme, et l`homme quittera son père et sa mère, et s`attachera à sa femme devant témoins, et les 2 deviendront une seule chair (Marc 10; 6-8), ce mystère est grand; je dis cela par rapport à Christ et à l`Église (Éphésiens 5; 32).
Pour ce qui concerne les choses dont vous m`avez écrit (1 Corinthiens 7; 1) Est-il permis à un homme de répudier sa femme pour un motif quelconque ? (Mtt.19; 3) Pour qu`il n`y ait pas d`impudicité (1 Cor.7; 2) Relation sexuelle illicite, adultère, fornication, homosexualité, moeurs de lesbienne, relation avec des animaux, relation sexuelle avec un proche parent (Lévitique 18) relation sexuelle avec un ou une divorcée (Marc 10.11,12) que chacun ait sa femme, et chaque femme ait son mari avec contrat, et que le mari rende à sa femme ce qu`il lui doit, et que la femme agisse de même envers son mari (1 Cor.7; 3) qui sont en droit.
La femme n`a pas autorité sur son propre corps, c`est le mari (vs.4) et pareillement, le mari n`a pas autorité sur son propre corps, c`est la femme. Ne vous privez pas l`un de l`autre, à moins d`être d`un commun accord pour un temps, afin de vaguer à la prière (vs.5) puis retournez ensemble, de peur que satan ne vous tente dans votre privation.
Le contrat est le principal acte juridique qui fonde la théorie des obligations. Les parties sont ceux qui peuvent en exiger un certain produit ou prestation. Elles sont dénommées créancier et débiteur. Les ayants droit sont ceux qui ont acquis un droit du créancier ou du débiteur. En ce qui concerne le mariage le Créancier est l`Éternel Créateur, et lui seul doit établir les règles du pourquoi d`un contrat de mariage. Le contrat de mariage, n`est ni religieux ni civil, mais est valable que par un officiant de loi, et 2 témoins, dont les signatures seront sur des papiers d`archives (Jean 2; 1) il y eut des noces à Cana.
Pourquoi l’onction aux malades ? Premièrement il n`y a pas d`extrême-onction d`huile ou autre substance qui purifie les péchés de quelqu`un: Seul le sang de Jésus Fils de Dieu, purifie de tout péché (1 Jean 1; 7) combien plus les sang de Christ, qui par un esprit éternel, s`est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des oeuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant ! (Hébreux 9; 14) car ce n`est pas par des choses périssables, argent, or, eau, huile, ou autre matière de ce monde que nous sommes rachetés de la vaine manière de vivre que nous avons héritée de nos pères. mais par le sang précieux de Christ (1 Pierre1; 18) prédestiné avant la fondation du monde (vs.20).
Quelqu`un parmi vous: Qui est-ce ce parmi vous ? Ce n`est certainement pas ceux ou celles qui ne croient ni ne pratiquent les Stes-Écritures que les apôtres ont laissé à l`Église. Si un homme (une personne) ne naît d`eau et d`Esprit (Jean 3; 5) Que doit-on faire envers le crucifié Christ (Actes 2; 36) ? Repentez-vous (de tout péché) voir Exode 20; 3-17; et que chacun de vous soit baptisé (dans l`eau, Matthieu 3; 16) au nom de Jésus-Christ (Act.2; 38) sans la sanctification, personne ne verra le Seigneur (Hébreux 12; 14) mais, si cette personne vient à être malade: qu`elle appelle les anciens (croyants) de l`Église, et qu`ils prient sur elle (pour sa guérison) en l`oignant d`huile au nom du Seigneur (Jacques 5; 14) la prière de la foi sauvera (guérira) le malade qui ne peut être encore une fois sauvé puisqu`il l`est dejà (s`il a respecté) l`engagement de sa conscience envers Dieu (1 Pierre 3; 21) la prière le relèvera de sa maladie, et s`il (si ?) a commis des péchés, l`Avocat auprès du Père est toujours prêt à pardonner (1 Jean 2; 1).
L`Épître (lettre) de Jacques à l`Église, concerne toute personne adulte, baptisée, et obéissante à la Parole du Testament de Christ; Nous avons donc affaire ici à des lettres qui concerne tout croyant baptisé selon la règle établie par Pierre le jour de la Pentecôte (Actes 2; 38) Elle est adressée aux 12 tribus dispersées (Jac.1; 1) puisque depuis la Pentecôte il n`y a plus ni Juif ni Grec, etc. etc. (Galates 3; 28) On lui amenait (à Jésus) tous ceux qui souffraient de maladies, et de douleurs de divers genres, des démoniaques, des lunatiques, des paralytiques; et il les guérissait (Matthieu 4; 24) Pourquoi ? Une grande foule le suivit: Voyant cela, Jésus monta sur la montagne des Oliviers (Mtt.5; 1) s`assis, et ouvrant la bouche, il enseigna (vs.2) le chemin du réel bonheur (vs.3-16).
À suivre
La force qui produit en nous le vouloir selon Dieu, vient de son Esprit
veritebible@gmail.com